Je souhaite la bienvenue aux participants de cette conférence organisée conjointe-ment avec l’AFG, la FBF, France Invest sur le thème « Actualité, enjeux et perspectives de l’administration de fonds ».

Avant d’entrer dans le vif du sujet, je voudrais vous livrer une réflexion sur le monde de la gestion et de l’administration de fonds. Ces deux intervenants me font penser à une balançoire où deux enfants montent et descendent à l’extrémité d’une poutre. L’un va forcément avec l’autre : la gestion a besoin de son administrateur pour officialiser ses résultats et permettre la collecte de nouveaux capitaux. L’administrateur a simplement besoin de clients qui sont les gestionnaires. Entre les deux s’exerce un mouvement de balancier. La gestion développe de nouveaux concepts tandis que l’administration de fonds essaie de comprendre comment mettre ces nouveaux instruments dans ses outils et procédures, pour s’assurer que tout fonctionne de manière simple et efficace, de façon automatisée. Une fois cette adaptation réalisée, les gestions in-novent encore et le cycle recommence, dans un perpétuel mouvement de balancier pour arriver à rééquilibrer l’innovation des gestions et l’efficacité du monde de l’administration. L’AFTI, en tant que représentant des acteurs du post-marché en France, représente éga-lement les administrateurs de fonds. Pour en savoir plus sur cette activité, je vous renvoie au site de l’AFTI, sur lequel vous trouverez le guide des bonnes pratiques professionnelles de l’administration de fonds.

Résilience, mais pas complaisance

La crise du Covid du printemps 2020 a montré l’extraordinaire résilience de l’administration de fonds. Les volumes de transactions ont été multipliés par 4, les volumes de dérivés ont parfois été multipliés par 8 tandis que les valeurs liquidatives ont continué à être cal-culées, produites et diffusées. Le marché a beaucoup tangué et nous avions tous un œil un peu soucieux sur le volume de rachats de parts. En effet, la combinaison de la baisse des marchés et des sorties de capitaux forme un cocktail qui peut se révéler explosif. France Post-Marché a mené des travaux entre la mi-2020 et la mi-2021 sur les enseignements de cette crise. De ces enseignements sortiront les deux premiers thèmes de cette conférence : les méthodes anti-dilutives ou comment faire face à des problématiques de liquidité dans les fonds, et le recalcul et la validation impli-cite des valeurs liquidatives. La crise a mis en évidence la nécessité de simplifier les flux de validation des valeurs liquidatives tout en minimisant les demandes de recalcul de ces valeurs liquidatives.
Après la crise vient la reprise. Le troisième thème abordé ce matin sera concentré sur le nouveau plan comptable OPC, sujet structu-rant s’il en est.

Spécial conférence n°53 – Actualité, enjeux et perspectives de l’administration de fonds – à télécharger

TELECHARGER